E-CONTROL, c'est aussi : ELECTRIQUE | GAZ | PEB | ASCENSEUR
Forgot your your password?

Partie 1: La mise à la terre – installation électrique

  1. La mise à la terre (RGIE art.28 – 71 – 86) lors d’une installation électrique

Deux types de réalisation de prises de terre sont possibles :

  • La boucle à fond de fouille (pour les installations domestiques et assimilées construites après 1981)
  • Les piquets de terre, pour les installations antérieures à 1981, les rénovations d’installations sans boucle à fond de fouille et les habitations construites sur une dalle flottante.

Boucle à fond de fouille

Installation:

La boucle à fond de fouille est obligatoire pour toute nouvelle construction où les fondations sont enfouies de plus de 60 cm

La boucle est enfouie à plus de 60 cm sous toute la périphérie du bâtiment.

Elle ne peut être en contact avec la fondation.

Les deux extrémités de la boucle doivent être accessibles.

  • Section – types, soit:
    • une section de 35mm2 de cuivre
    • une section géométrique de 35 mm2 de cuivre plombé (10mm2 de cuivre avec recouvrement en plomb)
    • 35mm2 de cuivre semi-rigide.

page5image8672960

 

Piquets et barres de terre

Installation:

Un piquet de terre de 1,5m de longueur est enfoncé en oblique ou verticalement dans la terre à une profondeur minimale de 2,1m. Plusieurs piquets de terre peuvent être installés en parallèle ou en cascade, à une distance suffisantel’un de l’autre.

Les piquets de terre peuvent être poussés l’un sur l’autre (Ø ≥14 mm Cu ou acier cuivré).

Raccordement:

Le raccordement à la prise de terre se réalise à l’aide d’un conducteur de terre, d’une section minimale de :

  • 16 mm2 de cuivre avec revêtement anti corrosif
  • 25 mm2 de cuivre pour tous les autres cas
  • 50 mm2 lors de l’utilisation d’aluminium ou acier

Valeurs: (RGIE art. 86)

La résistance de dispersion de la prise de terre des installations domestiques ne peut être en principe plus grande que 30 Ohm. Si cette valeur est dépassée (cette valeur peut atteindre 100 Ohms), des dispositifs différentiels plus sensibles et additionnels doivent être installées.

page6image8697664

Quelques accessoires et définitions importantes (RGIE art. 28.02)

  • La barrette de sectionnement ou sectionneur de terre
  • La prise de terre doit pouvoir être isolée de l’installation électrique. Ceci se réalise au moyen d’un sectionneur de terre.
  • Il est réalisé en cuivre, acier cuivré et on ne peut savoir l’ouvrir qu’à l’aide d’un outil.

Il y a différentes possibilités.

  • Le conducteur de terre :Il raccorde la prise de terre et la borne de terre principale, cad le point où sont raccordés les départs vers l’installation et les liaisons équipotentielles. Ce conducteur doit avoir une section minimale de 16mm2.

Le conducteur de protection

Il doit être de couleur jaune/vert et ne peut pas être utilisé comme conducteur actif (pas de courant !)

Le conducteur de protection doit être prévu dans chaque conduit, sauf lorsque ces conduits aboutissent à un interrupteur.

Les conduits des appareils alimentés en très basse tension desécurité doivent également être pourvus d’un conducteur deprotection.

La section du conducteur de protection dépend de l’usage :

  • Il se termine dans une prise de courant = 2.5 mm2
  • Conducteur de protection pour un circuit mixte = 2.5 mm2
  • Il fait partie d’un circuit d’éclairage (sans prise de courant) = 1.5 mm2
  • Conducteur de protection principal = 6 mm2 ou 10 mm2 (en fonction de la section de la colonne d’alimentation)