E-CONTROL, c'est aussi : ELECTRIQUE | GAZ | PEB | ASCENSEUR
Forgot your your password?

Contrôle périodique

Pour la visite de contrôle périodique des installations réceptionnées après 1981, le contrôle est obligatoire.

Le contrôleur vérifie que l’installation électrique satisfait bien aux prescriptions générales imposées par le RGIE art. 271. 

Quelle est la périodicité ?

  • Tous les 25 ans pour les installations domestiques (appartement, maison, bien d’habitation en général) ; si votre PV électrique est positif, il est donc valable pour une durée de 25 ans à partir de la date du dernier contrôle.
  • Tous les 13 mois pour les installations foraines ;
  • Tous les 5 ans pour les autres installations

S’il y a des infractions celles-ci doivent être résolues le plus rapidement possible.  Il faut garantir qu’elles ne constituent aucun danger pour les occupants du bien avant la revisite de contrôle.

Que se passe-t‘il si je n’ai pas le contrôle périodique ?

En cas de sinistre, si vous n’avez pas la preuve d’avoir effectué un contrôle périodique d’un bien d’habitation, les assurances pourraient se retourner contre vous et ne pas vous dédommager.

En cas de contrôle négatif, quel est mon délai pour me mettre en ordre ?

Au plus tard 12 mois après la visite dans le cas d’une visite de contrôle périodique ou d’une visite de renforcement et/ou changement compteur

Aussi connu sous le nom de « Revisite », le contrôleur vérifie lors de son deuxième passage (dans un délai maximum de 12 mois) si les manquements répertoriés lors de la première visite ont été corrigés. Si tel est le cas, il délivre le PV de l’installation électrique en ordre et qui sera valable 25 ans.

Que coûte le contrôle périodique ?

Le contrôle de votre installation électrique coûte 125 € TVAC. Quel que soit le type de contrôle électrique, ils sont toujours au même prix: voir les tarifs des contrôles électriques.